Les différentes types aides pour changer de chaudière

Changer de chaudière

En réaction aux enjeux écologiques des anciennes chaudières, l’État met en place des aides visant à lutter contre le déséquilibre climatique et à réformer le pouvoir d’achat des familles françaises. En effet, l’administration publique cherche à réduire, voire remettre à zéro l’usage des radiateurs (chaudières) à énergie fossile au moyen d’un coup de pouce financier destiné à leur changement. Quelles sont donc les différentes sortes d’appuis pour une installation de chaudière à granule ?

Aide à la conversion de chaudières : zoom sur le « chèque énergie »

Depuis le 17 août 2015, l’État a introduit une loi de la transition énergétique relative à l’indépendance énergétique et la préservation de l’environnement (croissance verte). Cette législation a pour objectif d’aider les foyers à avoir des chaudières plus performantes par le moyen de différents types de subventions. À cet égard, le « chèque énergie » est la première forme d’aide destinée aux ménages qui ont besoin de changer leurs chaudières ou qui ont du mal à payer leurs factures énergétiques. En guise de précision, cet appui est attribué aux foyers possédant un revenu annuel inférieur à 10 700 euros pour une personne. Pour qu’un couple puisse bénéficier de ce dernier, leur rendement annuel doit être moins de 16 050 euros. Un couple avec un enfant jouit de cette subvention dans le cas où leur revenu ne dépasserait pas les 19 260 euros. Il convient de noter que le « chèque énergie » peut être encaissé pour le remplacement de chaudière ou pour réaliser des projets de rénovations énergétiques à condition que ces derniers soient éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Pour plus d’informations, rendez-vous sur machaudieregratuite.

Les aides de l’agence nationale de l’habitat

Par l’intermédiaire de l’agence nationale de l’habitat, l’État a lancé un programme se basant sur l’attribution de soutiens financiers pour la rénovation thermique des habitations françaises. Cette initiative est communément appelée le programme « Habiter Mieux ». Généralement, les aides de l’ANAH sont affectées aux changements des vieilles chaudières à fioul par des gammes plus performantes telles que les chaudières à granulés, les chaudières à condensation et les chaudières thermodynamiques. À titre de rappel, ce type de soutien n’est pas accessible aux personnes qui ont déjà reçu une prime énergie. Sachez également que le changement de chaudière obsolète doit être effectué par un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement). Concernant le montant de l’appui octroyé par l’ANAH, celui-ci doit être en fonction du revenu de chaque foyer. Ainsi, pour un ménage qui présente un revenu annuel très bas, le programme de subvention prend en charge 50 % du coût de ses travaux de changement. Pour un foyer possédant un faible revenu, l’agence nationale de l’habit endosse les 30 % du montant des opérations. Parfois, avec les subventions, comme Ma Chaudière Gratuite, il est possible d’avoir une chaudière à un euro.

Aide au changement de chaudière : l’écoprêt à taux zéro

Comme son nom l’indique, l’écoprêt à taux zéro ou l’éco-PTZ est une sorte de crédit sans intérêt de remboursement pour les projets de modernisation ou d’optimisation énergétique. Il est de ce fait possible pour les logements français de passer de la chaudière à fioul à la chaudière à granulés. Notez bien que le montant d’un écoprêt à taux zéro peut s’élever à 30 000 euros. Le remboursement de cette somme peut s’étendre jusqu’à 15 ans sans taux d’intérêt. Bref, le gouvernement fait de son mieux pour mettre en place une transition écologique en octroyant ces différents types de subventions aux logements dans toute la France. Toutefois, cela ne suffit pas puisqu’il propose encore d’autres aides au même titre que la TVA à taux réduit, ainsi que les aides locales (régionales ou départementales).

Comment composer des emballages alimentaires réutilisables ?
Installer une chaudière à granulés gratuitement