Pourquoi changer pour une PAC air eau ?

PAC air eau

Alors que le prix de l’énergie ne cesse de grimper de façon perpétuelle, les équipements de chauffage à la fois économiques et écologiques suscitent l’intérêt de plus en plus de ménages français. La pompe à chaleur air-eau ou PAC air eau est un des solutions très prisées vue qu’elle garantit des économies sur ses dépenses énergétiques. Il s’agit, en effet, d’un appareil de chauffage à haute performance énergétique présentant plusieurs avantages que la plupart des autres appareils similaires disponibles sur le marché.

Que représente la PAC air eau ?

La pompe à chaleur air eau ou aérothermique est une alternative intéressante au remplacement de sa chaudière fioul ou tout équipement de chauffage en fin de vie. En effet, cette solution de chauffage est à la fois économique et écologique. Dotée d’une haute performance, elle propose un rendement important de l’ordre 400 %, car elle peut générer 4 kW d’énergie pour seulement 1 kW d’énergie qu’elle consomme pour fonctionner. Par ailleurs, la PAC air eau utilise une énergie renouvelable, ce qui permet de diminuer considérablement la facture énergétique, tout en offrant un confort de chauffe inégalé. En dehors de cela, le PAC air eau n’émet aucune matière polluante, ni de CO2. Ce qui fait d’elle la solution la plus écologique du marché de système de chauffage actuel. L’autre avantage de remplacer PAC air eau est qu’elle peut être raccordée facilement sur tout type d’installation existante comme le radiateur basse température, le plancher chauffant et le ballon d’eau chaude sanitaire. En outre, elle ne rejette pas de fumées dans l’atmosphère et ne demande pas non plus de conduit d’évacuation. Cet équipement de chauffage n’exige donc pas des travaux de remplacement ou d’installation importants.

Comment fonctionne une pompe à chaleur Air-eau ?

La PAC Air eau est composée de deux unités reliées entre eux par un fluide frigorigène ou eau glycolé. Une première unité est placée à l’extérieur de la maison. Elle est chargée de récupérer les calories contenues dans l’air extérieur et de les transformer en chaleur avant de la restituer à l’intérieur pour produire du chauffage. L’autre unité est installée à l’intérieur. Celle-ci diffuse la chaleur captée dans le logement par le biais du radiateur ou du plancher chauffant et du circuit d’eau chaude. Ce cycle tourne en continu lorsque la pompe à chaleur air-eau est en marche et selon son réglage. La PAC assure également la production d’eau chaude sanitaire de votre réseau. Toutefois, ce système sollicite l’utilisation d’un circuit de chauffage d’appoint pour fonctionner en période de grand froid, tandis que la pompe à chaleur air eau réversible fonctionne en double sens. C’est-à-dire, en plus d’assurer le chauffage et l’eau chaude, elle pourra aussi produire de froid pour rafraîchir vos pièces en période de grande chaleur. Cette fonction n’apporte pas d’air frais au sein de la maison comme à la manière d’un système de climatisation. Elle chasse plutôt les calories présentes dans l’air intérieur vers l’extérieur afin de réduire en quelques degrés la température.

Quelles sont les aides au remplacement d’ancien appareil de chauffage par une PAC air-eau ?

Il existe plusieurs aides mis en place par l’état pour financer le changement d’un système peu performant et polluant tel que la chaudière au fioul, par un système de chauffage plus performant et plus écologique. Parmi les dispositifs intéressants auxquels le remplacement PAC air eau est éligible, il y a le programme MaPrimeRenov’. Il permet de profiter d’une aide financière substantielle sur votre revenu fiscal et le nombre d’occupants de votre foyer. Ainsi, en fonction de votre revenu, vous pouvez décrocher jusqu’à 20 000 € sous forme de prime versée par l’Anah pour couvrir vos frais de rénovation énergétique. Cette nouvelle aide succède à l’ancien Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) et a été créée le 1er janvier 2020. Changer pour une PAC air eau est très simple grâce à la démarche d’obtention du dispositif MaPrimeRenov’. Pour cela, il suffit de faire la demande en ligne. Dans ce cas, vous devez faire appel à un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l’environnement), lui demander un devis, et faire parvenir certains documents concernant votre situation fiscale. Une fois les travaux réalisés, vous devez envoyer la facture payée pour bénéficier du remboursement. Parmi les autres aides généreuses pour remplacer PAC air eau, on peut citer l’éco-prêt à taux zéro, le « coup de pouce chauffage » et le TVA à taux réduit. Ces aides financières peuvent être cumulées entre elles.

Quel entretien pour une PAC air eau ?

Dans l’optique d’optimiser la durée de vie de votre pompe à chaleur air-eau et sa rentabilité, votre appareil doit être entretenu une fois par an, par un installateur qualifié. Ce contrôle annuel est obligatoire si la charge en fluide frigorigène de votre PAC est au-dessus de 2 kilogrammes (approximativement 12 kW). Dans ce cas, il est vivement recommandé de prévoir l’entretien dans un contrat d’entretien dès l’installation pac air eau. La maintenance minime et courante comme le nettoyage des unités extérieures et le changement du fluide est aussi nécessaire, mais peut être réalisée par votre propre soin. Par ailleurs, il est aussi nécessaire d’améliorer l’isolation de votre maison. Si celle-ci est mal isolée, il est recommandé d’effectuer des travaux d’isolation au préalable. En effet, n’importe quel type de pompe à chaleur ne sera pas assez efficace à l’effet des déperditions de chaleur dues à une mauvaise isolation thermique.

Installation de climatiseur à Montpellier : A qui faire appel ?
Commander du Fioul en ligne