Quels sont les travaux d’économie d’énergie les plus prioritaires

énergie

Améliorer la performance énergétique de son habitation ne serait que bénéfique : confort optimisé, augmentation de la valeur de l’immobilier, réduction de la consommation d’énergie. Cela doit passer par entreprendre plusieurs travaux de rénovation. Mais puisque votre budget est limité et pour que le résultat soit meilleur, vous devez les effectuer par ordre de priorité.  L’isolation de la toiture puis des murs doivent passer en premier, ensuite l’isolation des ouvertures, le changement des appareils de chauffage, et enfin les projets d’installation d’énergies renouvelables.

 L’isolation de la toiture et des murs

L’isolation de la toiture représente une tâche primordiale pour réaliser une économie d’énergie efficace. En effet, la toiture constitue la zone de l’habitation par laquelle se fait la déperdition de chaleur la plus importante dans une maison mal isolée (jusqu’à 30%). Elle est donc le premier responsable de la surconsommation de votre système de chauffage. L’isolation par la toiture doit se faire avec des matériaux isolants et performants à installer au niveau des combles, sous la toiture des rampants ou encore par l’extérieur. Bien isolée, la toiture fera diminuer significativement votre facture énergétique avec un amortissement de retour sur investissement très rapide. Après la toiture, les murs viennent au second rang des éléments responsables de déperdition de chaleur dans la maison, avec un taux d’environ 20 à 25%. Ils doivent faire l’objet de travaux d’isolation en urgence. L’isolation des murs peut être menée soit par l’intérieur soit par l’extérieur. Par l’intérieur, la pose des couches isolantes en placage ou par la cloison de doublage permet une isolation performante tant acoustique que thermique. Tandis que le bardage isolant ou la vêture se révèle très efficace pour l’isolation thermique par les murs extérieurs. Pour en savoir plus, cliquez ici.

L’isolation des ouvertures

L’isolation des ouvertures est aussi capitale pour la performance énergétique d’une maison, en particulier les fenêtres.  Ces dernières peuvent elles-mêmes provoquer des déperditions de chaleur de l’ordre de 15% en raison des infiltrations d’air dans les huisseries et les mauvais vitrages, ou bien de la vétusté de ses bois. Il est donc nécessaire, pour réduire la consommation de chauffage, de procéder au changement de vos fenêtres. Vous pouvez miser sur la fenêtre en PVC pour son prix raisonnable ou sur la fenêtre en aluminium pour sa qualité et sa disponibilité sur le commerce ou encore sur les fenêtres en bois qui est un matériau noble et renouvelable. Vous avez aussi la possibilité d’équiper vos fenêtres de matériaux composés en même temps de bois et d’aluminium pour une efficacité thermique irréprochable. Pour le vitrage, il est conseillé d’opter pour le triple vitrage notamment pour les fenêtres exposées au Nord et le double vitrage pour les fenêtres des pièces restantes de la maison. Les blocs volets roulants isolants ou les fenêtres de toit de type velux constituent également des excellents matériaux pour réduire les pertes thermiques au niveau des fenêtres.

Changement de système de chauffage

Si vous utilisez encore une vieille chaudière à gaz ou à fioul, il est temps de changer votre manière de vous chauffer. Ce sont des installations de chauffage moins performantes et très énergivores. Elles sont responsables de l’explosion de votre facture d’énergie. En fait, le changement de votre chauffage en dispositif plus performant et moins énergivore vient en troisième rang des travaux d’économies d’énergie les plus prioritaires. La chaudière à granulés en bois, les chaudières à bûches, les pompes à chaleur et les poêles à pellet sont à l’heure actuelle les solutions de chauffage gagnantes. Ces types de chauffage proposent un meilleur rendement en produisant plus de chaleur et ce avec le minimum de combustible. Les chaudières à condensation et les chaudières à ventouse sont également des équipements à privilégier. Elles consomment 4 à 5 % de moins que les autres installations. Certes, l’achat d’un modèle de chauffage performant est un investissement conséquent, mais vous pouvez toujours être soutenu par les différentes aides de l’État pour les ménages souhaitant remplacer leur chaudière et réaliser des travaux économie d’énergie. Le coup de pouce économie d’énergie, l’exonération d’impôts ou encore les aides locales sont aujourd’hui très prometteurs.  

L’intégration des énergies renouvelables

Le choix de l’énergie est aussi primordial dans les travaux économie d’énergie. Ne doutez pas, même un seul instant de l’efficacité de l’apport des énergies renouvelables notamment l’énergie solaire que ce soit thermique ou photovoltaïque. En optant pour l’installation de panneaux photovoltaïques sur la toiture ou la terrasse de votre bâtiment, vous pouvez garantir l’auto consommation de chacun de vos équipements électriques pour bénéficier d’une large autonomie. Vous aurez en plus, la possibilité de revendre, par contrat à EDF le surplus de votre production d’électricité à un tarif de 55 centimes d’euros/Kwh. Le système solaire combiné SSC est une autre alternative intéressante. Il s’agit d’un système solaire que vous pouvez combiner à un système à bois, à l’électricité ou encore à une pompe à chaleur. Cette technique vous permet de couvrir jusqu’à 70% de vos besoins en eau chaude sanitaire et 40% de vos besoins en chauffage, tout en faisant des économies d’énergie. Un autre modèle qui est à la fois économique et écologique est le chauffe-eau solaire individuel (CESI). Celui-ci vous permet de chauffer l’eau de votre habitation grâce à l’énergie solaire.

Changer de menuiseries pour faire des économies d’énergie
Comment composer des emballages alimentaires réutilisables ?