Chaudières : les primes à la casse

Pour inciter les Français à s’équiper de chaudières moins polluantes et plus performantes, l’Etat donne un petit coup de pouce en proposant une prime à la casse pour les chaudières à fioul.

Depuis mai 2011, l’Etat accorde une prime à la casse pour le remplacement des chaudières au fioul usagées de plus de 15 ans. Une prime qui répond aux hausses récentes des prix de l’énergie. Cette aide a pour objectif d’inciter à investir dans des modèles plus efficaces, moins gourmands en énergie et moins polluants.

Quel montant pour la prime ?

Après les chaudières à gaz, courant avril 2011, ce sont donc les chaudières à fioul qui bénéficient de cette incitation financière. Une incitation qui peut s’élever à 250 € en fonction des modèles. Par exemple, pour l’achat d’une nouvelle chaudière à basse température, l’Etat vous rembourse 100 €, alors que l’achat d’une chaudière à condensation au fioul vous octroie 250 €.

Une mesure vitale pour l’environnement… et le portefeuille

Cette mesure vise entre autre à renouveler le parc de chaudières au fioul français. Un parc qui représente plus de 15% des résidences principales, soit près de 4,5 millions de logements (appartements et maisons individuelles). Un million de ces logements seraient équipés de chaudières de plus de 20 ans. Autre argument pour promouvoir cette mesure, le prix toujours instable du carburant, en hausse constante depuis de nombreuses années, et donc plus coûteux pour les foyers français !

Tout savoir sur le Prêt à taux zéro + (PTZ+)
L’Eco-PTZ pour financer vos travaux